Comment prendre soin de ma peau avant, pendant et après l’exposition au soleil ?

soleil_été_plage_peau_isispharma

Obtenir un teint hâlé en toute sécurité et le prolonger même après la rentrée ? C’est possible, à condition d’adopter quelques bons réflexes qui préserveront la jeunesse de votre peau. Découvrez nos conseils pour profiter pleinement du soleil cet été.

Source de vitalité fondamentale, le soleil ne se contente pas de nous donner bonne mine : il aide aussi notre corps à se maintenir en bonne santé. C’est grâce à lui que nous sécrétons la vitamine D, indispensable au bon fonctionnement de notre organisme et à la santé de notre système immunitaire, de nos os et de nos dents. Le soleil agit également positivement sur notre bien-être : une exposition modérée stimule la production de mélatonine (qui régule le sommeil), de sérotonine (aussi appelée hormone de la bonne humeur) et de dopamine (hormone du plaisir).

Mais, nous le savons, les rayons UV qui nous parviennent ont aussi des effets délétères pour notre peau : si elle n’en est pas protégée, elle vieillit prématurément. Et les risques de dommages irréversibles, entraînant à terme taches brunes ou cancer de la peau, sont réels mais évitables en adoptant les bons réflexes avant, pendant et après l’exposition au soleil.

Alimentation et hydratation au cœur de la prévention pré-exposition

Préparer la peau à l’exposition au soleil commence dans l’assiette. Avant les vacances (et pendant), veillez à adopter une alimentation particulièrement riche en bêtacarotène et en vitamine E. Puissants antioxydants, ils aident à lutter contre le vieillissement cutané. On trouve le bêtacarotène (ou vitamine A) en quantité intéressante dans la patate douce, la carotte, le melon et les abricots, mais aussi dans les épinards et la laitue. La vitamine E se trouve dans les huiles végétales (de germe de blé, de tournesol, d’avocat, de foie de morue ou de colza) ainsi que dans les œufs, les sardines en conserves, les graines de tournesol, les amandes, noix et noisettes, ainsi que dans les abricots secs.

Vous pouvez également préparer votre peau de l’intérieur grâce à une cure de compléments alimentaires qui renforceront votre peau et l’aideront à mieux affronter les UVA et UVB.

Votre routine beauté estivale se poursuit dans la salle de bains : toujours dans l’optique de renforcer votre peau, offrez-lui chaque semaine un gommage doux en insistant sur les zones où elle est plus épaisse (coudes et genoux). Cette exfoliation débarrasse la peau des cellules mortes et permet une meilleure absorption de votre soin hydratant : pensez à l’appliquer une à deux fois par jour sur l’ensemble du corps.

Fuyez les cabines de bronzage et évitez les expositions brutales

Un temps recommandées pour préparer la peau au soleil, les séances d’UV sont désormais vivement déconseillées par les dermatologues : ces ultra-violets pénètrent en profondeur dans le derme et causent bien davantage de dommages qu’ils ne préparent la peau.

Pour obtenir un hâle harmonieux et durable, il est fondamental de s’exposer progressivement. Pas question, en effet, de dévoiler au soleil brûlant votre peau pâle de l’hiver. Au printemps et au début de l’été, privilégiez donc les expositions de courte de durée, en évitant les heures les plus chaudes de la journée (entre 11 et 16 heures).

Vous souffrez de lucite, cette réaction allergique qui apparaît généralement sur le décolleté et les bras lors des premières expositions ? N’hésitez pas à en parler à votre médecin généraliste ou à votre dermatologue qui vous aidera à éviter ce désagrément susceptible de gâcher vos vacances.

Protection et modération durant toutes les vacances

Bien préparée, votre peau aura cependant besoin d’être protégée de manière optimale durant tout l’été. Choisissez une protection à l’indice suffisamment élevé, en fonction de votre phototype (du phototype I pour les peaux les plus claires, au phototype VI pour les plus foncées). Si vous hésitez, choisissez par défaut la protection la plus élevée (SPF 50+).

Afin que votre peau soit protégée dès les premières minutes d’exposition, appliquez cette protection solaire une vingtaine de minutes avant le bain de soleil : les filtres auront eu le temps de bien pénétrer la peau et assureront au mieux leur rôle de bouclier anti-UV.

Même si votre protection solaire est de qualité et que vous l’appliquez consciencieusement et régulièrement, elle ne filtre pas 100% des UVA et des UVB. Évitez donc de vous exposer de manière prolongée et répétée. Vous risqueriez de voir apparaître des taches brunes sur votre peau, aussi appelées lentigo.

Évitez les heures les plus chaudes de la journée pour vous exposer : entre 11 heures et 16 heures et dès le mois de juin, le soleil est particulièrement brûlant et donc dangereux pour la peau.

Vous êtes déjà bronzée ? Continuez à protéger votre peau ! En effet, si le bronzage est une réaction de défense, il ne constitue pas une protection efficace contre les rayons UV.

Enfin, soyez particulièrement vigilant si vous prenez des médicaments photosensibilisants : certaines molécules chimiques, lorsqu’elles sont exposées aux rayons UV, provoquent en effet des réactions chimiques entraînant des substances toxiques ou allergisantes. À la clé potentiellement : un érythème qui se traduit par un coup de soleil, des vésicules ou des démangeaisons. Notez que les parfums (qui contiennent de l’alcool) et certaines huiles essentielles sont également photosensibilisants.

Hydratation et exfoliation pour apaiser la peau et préserver votre bronzage

De retour de la plage ou de la piscine, prévenez la peau du dessèchement cutané qui peut être causé par les résidus de chlore, de sel ou de sable : après une baignade, rincez et lavez votre peau à l’aide d’un gel lavant doux. Après cette douche, appliquez un soin spécifique après-soleil qui permettra de réhydrater, de nourrir et d’apaiser la peau.

Les vacances terminées, continuez à prendre soin de votre peau : cela permettra non seulement de prolonger votre hâle et d’éviter la desquamation, mais préservera également votre peau de l’effet rebond. L’exposition au soleil entraîne en effet une réaction de défense de la peau et son épaississement. Les pores se resserrent, ralentissant l’élimination naturelle du sébum. De retour de vacances, il n’est donc pas rare d’observer une recrudescence des boutons d’acné et des comédons, les fameux points noirs. Pour en limiter au maximum l’apparition, exfoliez régulièrement votre visage avec un soin gommant doux, et hydratez-la chaque jour avec un soin adapté à votre nature de peau. Veillez également à avoir une alimentation équilibrée : elle doit être riche en vitamines et minéraux, pauvre en graisses saturées et en sucres raffinés, que l’on sait responsables de nombreuses imperfections cutanées.