Port du masque : quels sont les effets réels sur la peau ? 

masque-les-effets-sur-ma-peau

Barrière incontournable pour lutter contre la propagation de l’épidémie de Covid-19, le masque fait aujourd’hui partie de notre quotidien. Mais son port cause des ennuis à bien des Français, qui déplorent ses effets sur la peau. Quels sont-ils ? À quoi sont-ils dus ? Et surtout, comment s’en prémunir ? Quelques éléments de réponse dans cet article.

Masque et peau : une cohabitation difficile

Une protection essentielle, oui, mais aussi une source d’inconfort pour la peau : le masque anti Covid-19 s’accompagne d’effets indésirables. Une des raisons principales ? Le masque empêche la peau de respirer aisément. Emprisonnée sous ce-dernier, la peau est exposée à des frottements réguliers. Elle chauffe, se dessèche et développe des irritations plus ou moins bénignes. Résultat : elle est sujette aux rougeurs, aux démangeaisons, aux boutons et autres lésions désagréables.

Par ailleurs, le port du masque a tendance à accentuer les troubles cutanés déjà en place tels que l’acnée, la couperose ou encore la rosacée. Il favorise la transpiration, entrave l’écoulement du sébum, qui finit par boucher les pores de la peau. Les conséquences peuvent être désagréables pour les peaux dites à risques, comme les peaux sèches, les peaux grasses, les peaux irritées, les peaux claires ou encore celles déjà fragilisées par des maladies cutanées. Dans certains cas, le port du masque de façon prolongée peut même provoquer des allergies.

Faut-il privilégier certains types de masques ?

Malheureusement, quelle que soit la nature du masque (chirurgical ou en tissu), son port peut amener à des désagréments au niveau de la peau. L’enjeu sera donc de limiter les effets néfastes de cet objet barrière, en optant pour des modèles adaptés à votre confort cutané.

Afin d’éviter les frottements trop agressifs, vous pouvez par exemple préférer les masques qui se nouent à l’arrière du crâne aux masques à élastiques, qui peuvent être trop serrés s’ils ne sont pas bien ajustés. Concernant les masques en tissu, il sera préférable d’opter pour des matières respirantes, telles que le lin ou le coton, en s’assurant bien que les modèles choisis respectent les normes en vigueur.

Enfin, il est vivement recommandé de changer de masque régulièrement (environ toutes les 4h) et de ne pas oublier d’allouer des moments de respiration à votre peau en le retirant dans l’espace privé, lorsque cela n’enfreint pas les mesures barrières.

Limiter les effets néfastes du masque sur la peau : quelques conseils

Au vu de l’évolution de l’épidémie de Covid-19 en France, il est fort probable que le masque continue à faire partie intégrante de notre quotidien. Alors quitte à devoir vivre avec, autant adopter dès maintenant les bons gestes pour limiter ses effets dommageables sur notre peau ! Voici quelques bonnes pratiques pour vous aider à prendre soin de votre peau fragilisée par le port du masque quotidien :

  • Nettoyez : il est important de procéder à un nettoyage régulier de votre peau, idéalement matin et soir. Utilisez un produit non agressif, adapté à votre type de peau, et veillez à bien la sécher après le rinçage, sans la frotter davantage. Important : lavez-vous les mains régulièrement et évitez au possible de toucher votre visage !

  • Hydratez : après le nettoyage, utilisez une crème ou un lait hydratant qui viendra apaiser votre peau asséchée par le port du masque. Vous pouvez vous procurer une crème barrière disponible en pharmacie. Si vous constatez l’apparition de comédons, tournez-vous vers une crème exfoliante et régulatrice de sébum.

  • Cicatrisez : dès les premiers signes de lésions, appliquez une eau thermale anti-irritante et/ou une crème cicatrisante.

  • Enfin, laissez respirer votre peau en évitant autant que possible d’avoir la main lourde sur le maquillage qui de surcroît, est beaucoup moins utile derrière un masque !

Et puis surtout, gardez à l’esprit que si le port du masque n’est pas toujours agréable, il n’en reste pas moins faisable s’il s’accompagne des bons gestes. Il ne tient donc qu’à vous d’adapter votre routine de soins quotidienne, pour faire du masque un véritable allié de votre santé