Peaux matures et vitamine C : un combo gagnant !

Reconnue pour ses bienfaits sur l’organisme (renforcement du système immunitaire, lutte contre la fatigue….), la vitamine C est aussi redoutable pour diminuer les signes de l’âge. Ce n’est donc pas étonnant si l’on retrouve cette molécule à succès dans les formulations de nombreux cosmétiques dédiés au soin des peaux matures. Besoin d’y voir plus clair ? Nous sommes allés à la rencontre de Barbara Vicard, Chef de projet R&D chez Alpol, afin d’en savoir plus sur les vertus de cet allié anti-âge qui n’a pas fini de révéler ses secrets.

La vitamine C est un puissant antioxydant

Présente dans les cosmétiques sous sa forme de synthèse (acide ascorbique), la vitamine C exerce une action anti-oxydante sur la peau. Appliquée sous forme de soin visage, elle neutralise les radicaux libres générés par nos cellules en réaction à divers facteurs externes liés à notre mode de vie : les UV, le stress, la pollution, le tabac…

Et pour cause, “lorsqu’elles cherchent à se protéger de ces éléments perturbateurs, les cellules de notre peau créent ce que l’on appelle du stress oxydatif, explique Barbara Vicard. Or, ce-dernier n’est pas sans impact sur la peau, puisqu’il est entre autres responsable du vieillissement de celle-ci, qui se traduit par un aspect relâché, terne et fatigué.” 

Ainsi, en luttant contre l’apparition du stress oxydatif, la vitamine C booste le renouvellement cellulaire. La peau paraît visiblement plus jeune et plus en forme.

La vitamine C stimule la production de collagène

Autre bienfait que l’on doit à la vitamine chouchou des industriels de la cosmétique : une action directe sur la production de collagène. Cette molécule dite structurale, naturellement présente dans le corps, est indispensable au maintien des tissus cutanés. Concrètement, elle joue un rôle fondamental dans l’élasticité de la peau, sa fermeté, sa robustesse.

Mais avec l’âge, sa production baisse, provoquant notamment l’apparition de rides et de ridules. “En stimulant la production de collagène, la vitamine C re-densifie et lisse la surface cutanée, tout en évitant que la peau ne s’affaisse. Elle lui redonne un aspect repulpé et une belle élasticité”, précise Barbara Vicard.

La vitamine C régule la production de mélanine

Responsable de la carnation de la peau, la mélanine est un pigment naturel qui réagit aux rayons UV du soleil en provoquant l’apparition d’une pigmentation foncée. Dans le meilleur des cas, cela aboutit à un joli bronzage. Mais lorsque l’exposition est trop prolongée, et que de surcroît la peau avance en âge, cela peut conduire à l’apparition de taches brunes plus ou moins uniformes…

C’est à ce moment-là que la vitamine C intervient, puisqu’elle agit en inhibant la production de mélanine. Résultat : “l’apparition de ces taches de vieillesse diminue, le teint gagne en lumière et en uniformité, la peau retrouve son éclat, et vous, votre bonne mine”. 

Bien choisir ses produits à base de vitamine C

Lutte contre les radicaux libres, stimulation de la production de collagène, régulation de la production de mélanine : grâce à son action multiple, la vitamine C intervient donc dans la réduction de tous les signes de l’âge. Encore faut-il opter pour des produits cosmétiques qui sachent en extraire les bienfaits.

“Le problème avec la molécule d’acide ascorbique, explique Barbara Vicard, c’est qu’elle est extrêmement sensible à la lumière et à l’oxygène. En contact avec l’air le produit a tendance à s’oxyder rapidement et à perdre en efficacité”. C’est notamment la raison pour laquelle il est recommandé de fermer soigneusement les pots et tubes de crèmes de soin directement après usage.

Mais alors comment être sûr de l’efficacité d’un produit à base de vitamine C, qui risque de souffrir des effets de l’oxygène à peine le pot de crème ouvert ? Pour Barbara Vicard, la solution est de se tourner vers des produits à base de vitamine C stabilisée (Ascorbyl Glucoside).

“Dans ce type de produits, on prend une molécule de vitamine C à laquelle on adjoint deux molécules de glucose. Ces dernières agissent comme un bouclier et protègent la vitamine C de l’oxydation. Lors de l’application du produit sur la peau, les enzymes présents au niveau cutané détachent les molécules de glucose et libèrent la vitamine C. Le produit agit alors en toute efficacité”.

Pour bénéficier des effets de la vitamine C dans le cadre d’un soin anti-âge, le secret résiderait donc dans l’attention portée au choix des produits, en privilégiant ceux qui contiennent la molécule star sous sa forme stabilisée. À bon entendeur.